Comment devenir un bon amant: 5 conseils de femmes

Contenu

Un bon sexe est la clé de relations saines et heureuses. C’est un jeu d’équipe qui, pour beaucoup de femmes, se termine souvent par «c’est ça?!». Pour devenir une légende au lit, il faut savoir ce que les femmes en pensent..

1. Oubliez ce que vous avez vu dans le porno

La première règle d’un bon amant est: Oubliez tout ce que les films pornos enseignent. Non, le porno lui-même est même utile s’il s’agit d’un échauffement conjoint avec un partenaire avant le match principal. C’est juste que le porno enseigne les mauvaises choses. La façon dont cela se passe dans les vidéos porno ne se produit pas dans la vie. Vous pouvez faire une analogie avec des films sur le sport: vous n’apprendrez pas le karaté à partir des films de Bruce Lee?

Les films porno fonctionnent pour la caméra, n’essaient pas de plaire à un partenaire, ne font pas l’amour.

Prenez la pose de Backward Rider. C’est l’idéal pour l’opérateur: le procédé est en un coup d’œil, il n’est pas nécessaire d’effectuer des miracles d’acrobaties pour capturer un look épicé. En réalité, ce n’est pas le meilleur choix. Premièrement, le pénis n’atteint pas les zones sensibles du vagin. Deuxièmement, c’est peu pratique et même dangereux: il y a un risque élevé d’endommager le pénis si vous bougez trop brusquement..

Le sexe dans la pornographie, c’est plutôt travailler avec un marteau-piqueur: 20 minutes de frictions se terminent par un faux orgasme médiocre. Le sexe anal, tel que décrit par la pornographie, est généralement dangereux de se répéter dans la vraie vie. Alors s’il vous plaît, ne copiez pas les stars du porno au lit..

2. Prenez le temps de vous échauffer

Une composante importante du bon sexe est sa durée. Ce ne sont pas des combats au lit d’une heure comme dans le porno. Ce genre de sexe est ennuyeux, épuisant et ennuyeux. La durée des rapports sexuels ne dépend pas de la durée pendant laquelle le pénis est dans le vagin. Au contraire, le temps de pénétration idéal est de 7 à 13 minutes. On parle de la durée de tout l’acte d’amour.

Tout est question de causalité.

Pour un homme, c’est « Je suis excitée, alors je vais t’embrasser et te serrer dans mes bras. » Pour la plupart des femmes, c’est l’inverse: le contact sensuel crée le désir.

Par conséquent, les hommes atteignent souvent l’orgasme plus rapidement que les femmes. L’homme commence là où la femme se réchauffe.

Un bon préliminaires aidera. Les tentatives pour «attraper la radio» en tordant les mamelons malheureux d’un partenaire, ou pour lui manger l’oreille ne sont pas un prélude. Un homme sensible sait qu’une femme a d’autres zones érogènes en plus des seins..

Un doux baiser à la jonction du cou et de l’épaule peut rendre une femme folle. Toucher l’intérieur des cuisses du bout des doigts vous fera trembler de passion. Prenez votre temps pour passer au plat principal, soyez patient et prenez le temps d’étudier le corps de votre partenaire. Le résultat sous forme de feux d’artifice d’orgasmes en vaut la peine.

3. Arrêtez de penser avec votre pénis

Commencez à penser avec vos mains et aussi avec votre langue. La plus grande erreur que font les hommes est de penser que le sexe de qualité ne nécessite que le bon équipement, de préférence plus gros et plus épais. Cela suffit à faire gémir la femme de plaisir, et ses amis sont jaloux. C’est ce que le porno enseigne.

En réalité, une femme étudie tristement le plafond et espère que vous décidez toujours de faire attention à ses désirs avant de vous tourner vers le mur et de vous endormir..

Ce sont les hommes qui ont besoin d’un pénis pour jouir. Pour les femmes, les choses peuvent être différentes. Selon certains rapports, moins de 35% des femmes ont des orgasmes purement vaginaux. Pour la majorité des femmes (près de 80%), l’orgasme dépend de la stimulation orale et manuelle des organes génitaux. Ils ne se soucient pas de la taille et de l’épaisseur du pénis, de la vitesse et de la force des frictions..

Il n’y a pas de recettes générales. L’un aime se caresser avec la langue, l’autre aime toucher les doigts, le troisième aime être touché avec toute la paume. Étudiez la femme et, pour l’amour du ciel, coupez et nettoyez vos ongles.

4. Lutter pour la diversité

Le sexe tue la monotonie et la monotonie. Rappelez-vous les premiers mois de la vie ensemble – le sexe a fait sauter le toit. Et pas parce que vous maîtrisez les postures de la cent cinquième page du Kama Sutra. Tout est question de nouveauté. Le cerveau humain a besoin de nouvelles impressions, de nouvelles expériences et de nouveaux stimuli. La lune de miel est le moment où le cerveau remplit le corps de dopamine. Malheureusement, le cerveau s’habitue rapidement à tout ce qui est nouveau..

L’ennui s’installe trop rapidement, et ce dont vous étiez tous les deux ravis hier, c’est vous faire bâiller aujourd’hui..

Le bon sexe a besoin de variété. Nouvelles positions, caresses, mouvements, jouets et gadgets – explorez la topographie de votre propre corps et stimulez votre cerveau avec de nouvelles expériences.

5. Parlez à votre partenaire

Le sexe de qualité ne dépend pas du pénis, mais du cerveau de l’homme. Un bon amant sait que le sexe est plus que connecter des corps. Ce sont du flirt, des compliments, des touches taquines et – surtout – des mots. Discutez, discutez des désirs et des besoins, posez des questions pour savoir ce que vous aimez et ce qui vous dérange. Après tout, les femmes aiment parler, surtout d’elles-mêmes..

About the Author

You may also like these